J’ai été initié à cette technique.

Dans la médecine traditionnelle c’est le corps physique montrant des symptômes qui est soigné. Mais pourquoi tout à coup est-il apparu une pathologie à cet endroit reste un mystère. Certains répondent l’environnement, d’autres la génétique. Mais si le symptôme est l’effet, quelle est la cause ? Et s’il y avait une nature “subtile” de la maladie ?

Les traditions spirituelles et ésotériques nous enseignent que le corps physique est la première couche d’une série d’enveloppes : d’autres corps, appelés corps subtils dont le point de départ est au niveau du corps physique.
D’après la physique quantique, le corps est constitué d’atomes en perpétuelle vibration. Tout est vibration d’après Gregg Braden, ou encore Lynne MacTaggart: donc énergie. La manière n’est autre que de l’énergie en mouvement.
Le rapport avec les corps subtils ? Ils vibrent à une fréquence plus élevée, et n’est donc visible ou perceptible qu’à ceux qui ont développé une certaine sensibilité et un haut niveau vibratoire.

Que se passe-t-il lorsque l’on traite une enveloppe et ses nœuds ? ces densités énergétiques crées, cristallisées par les émotions, les pensées négatives. Et bien en agissant sur une partie, c’est toute la structure qui se rééquilibre: et si le corps subtil est un hologramme du corps physique, il serait possible de guérir, nettoyer certaines mémoires cellulaires. Ces enveloppes subtils forment un champ vibratoire, de force, et est un véritable réseau d’information : et ces réseaux peuvent devenir actifs, s’ancrer dans l’enveloppe organique et créer un symptôme.

Alors concrètement ça ressemble à quoi la chirurgie vibratoire ? ça dépends des thérapeutes: certains vont utiliser uniquement les mains, d’autres des cristaux, des symboles, des sons, des huiles essentielles, des essences. Mais il s’agit de se focaliser sur une enveloppe, d’en détecter les nœuds énergétiques, les fissures, les trous et de les réparer. Les endroits dépendent de chacun, puisque chaque cas est unique. Le thérapeute reçoit des informations, des images, pendant son travail sur le cas de la personne et se focalise sur un problème: exemple, “je veux traiter la densité liée à son problème d’acceptation de sa féminité”. Il est important de dire que le thérapeute n’a pas de place pour le doute, il doit être précis et il doit ne faire qu’un avec la personne allongée à côté de lui, et laisse son intuition, les médecins du ciel et les guides lui dicter ses pratiques. On peut réparer ou préparer un corps avant et après une opération, il peut intervenir avant que la maladie s’incarne dans la matière et même il peut opérer ou réparer un membre.

Médecine du futur ou non ?